La vision non-duelle de Douglas Harding

La vision non-duelle de Douglas Harding par Richard Lang, Editions Almora.

Richard Lang nous propose une synthèse excellente de l’enseignement de Douglas Harding (1909-2007) dont il fut un proche collaborateur.
Il propose huit leçons qui constituent un cheminement vers la saisie de qui nous sommes vraiment. Il reprend tout d’abord les célèbres exercices proposés par Douglas Harding pour établir un autre rapport à ce qui se présente et traverser l’apparaître. Ce qui est proposé de manière originale par Douglas Harding s’inscrit dans une approche non-duelle traditionnelle. Richard Lang, par des citations, fait ainsi des liens avec d’autres courants, orientaux ou occidentaux. L’accompagnement des exercices est à la fois pédagogique et clair mais ne nuit pas à la surprise, si essentielle, dans cette approche.

« La signification de ce que nous sommes réellement, sans l’expérience, nous dit-il, n’est qu’un tas de mots – des mots qui confondent et qui divisent autant qu’ils clarifient et unissent. Mais l’expérience de ce que nous sommes réellement, sans la signification, conduit à la question « et alors ? » ; nous avons besoin des deux.
Regardez et vous voyez le Soi instantanément et parfaitement. Continuez de Voir et trouvez ce que cela signifie pour vous. Cependant, à la différence de l’expérience, la signification nécessite du temps pour émerger, pour se développer, et elle ne sera jamais complète – il y aura toujours plus à comprendre, plus à sentir. Mais parce que vous voyez votre Soi si parfaitement, parce que vous êtes tout le Soi, maintenant et pour toujours, sans être obligé de le faire, de penser ou de sentir quoi que ce soit, est-il important que votre compréhension soit incomplète ? Pas pour moi. Et est-ce que cela a de l’importance que vos découvertes, même profondes, finissent par s’en aller ? (Si nous ne lâchons pas nos anciennes compréhensions, il n’y a pas de place pour les nouvelles.) Pratiquez l’attention dans les deux sens et observez que, pendant que la signification va et vient, la source de la signification n’apparaît pas, ni ne disparaît. Elle est toujours là. (…)
La Source est inépuisable, faisant remonter comme des bulles des significations nouvelles. »

Vivre plus consciemment, d’instant en instant, la banalité quotidienne ou la « sexualité sans tête » introduit à une spontanéité créatrice et à une profondeur tranquille qui qualifient notre propre nature, présence intime qui demeure.

Editions Almora, 51 rue Orfila, 75020 Paris, France.
http://www.almora.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s