Lilian Silburn

Lilian Silburn, une vie mystique de Jacqueline Chambon, Editions Almora.

Lilian Silburn (1908 – 1993) est l’une des grandes figures de la spiritualité du siècle dernier. Indianiste réputée, elle est une grande spécialiste du shivaïsme non-dualiste du Cachemire, du tantrisme et du bouddhisme et a mis à notre disposition des textes considérables, notamment ceux d’Abhinavagupta.

Lilian Silburn étudia et pratiqua intensément plusieurs courants traditionnels mais essentiellement le shivaïsme cachemirien et sa sublime métaphysique et le soufisme. Elle fut en effet disciple d’un maître soufi indien, Radha Mohan Lal Adhauliya.

Couv Silburn

Ce livre intéressera particulièrement tous ceux qui sentent la nécessité absolue de s’affranchir des concepts et de demeurer dans le silence. Lilian Silburn témoigne de ce que peut être une queste inconditionnelle en ses multiples facettes et nuances. L’ouvrage rassemble de nombreux écrits personnels qui demeuraient jusqu’alors inaccessibles, écrits d’une grande profondeur et d’une grande simplicité de regard :

« […] la vie mystique ? D’après mon expérience et le traité – si ancien que je traduis – c’est comme si nous apercevions un beau ciel à travers un fin grillage noir lequel représenterait des figures variées, infinies : poule chien, house-boat, et nous serions convaincus que le ciel n’est que cette variété infinie de découpures qui est toute proche, alors qu’en fait il n’est que pure conscience indivise et félicité sans borne.

De même, parce que nous ne voulons pas le limité – en amour, en connaissance, etc. – nous découpons sans cesse la merveilleuse réalité – unique en des milliers de choses et nous nous épuisons à aller sans fin de l’une à l’autre. Tout plaisir ressenti est néanmoins la félicité infinie sous-jacente au grillage (comme le bleu est le bleu du ciel) mais découpée, limitée, misérable. La connaissance de chaque objet est vraiment la lumière du ciel (la conscience) mais tellement fragmentée qu’elle a perdu son éclat. »

L’enseignement, transmis par Lilian Silburn est un hymne à la spontanéité. Dès les premiers pas de sa recherche, elle s’était orientée vers une traversée de toutes les formes, un accès direct à l’Absolu :

« Dans mon cœur aussi, j’avais un désir fou : réaliser l’absolu par ce que le shivaïsme du Cachemire nomme « anupāya », qui est au dessus de tout moyen de libération (mokṣa) ; cela vient sans effort aucun, spontanément à travers la grâce de Dieu et du guru. »

L’un des grands intérêts des témoignages de Lilian Silburn demeure la description des expériences spirituelles qu’elle traverse et de leurs inscriptions dans le corps, douleurs ou extases. La lecture de ce livre pourra faire sens pour tous ceux qui connaissent des expériences similaires sans les comprendre.

En fin d’ouvrage, Jacqueline Chambon propose, à partir des écrits laissés par Lilian Silburn, d’approcher la non-voie en ses principaux aspects :

  • L’expérience est supérieure à l’idée
  • La transmission de cœur à cœur entre guru et disciple
  • L’importance du silence, « un silence sans objet, un silence sans mode »
  • Un abandon total
  • « S’emparer de la guirlande de l’amour »
  • Eviter tout prosélytisme
  • L’oubli de soi, véritable humilité, porte de la Grâce
  • « Il ne faut accepter comme sûr que ce qui est universel ».

Ni biographie, ni hagiographie, ce livre, à travers la profondeur d’une expérience singulière, évoque avec simplicité et authenticité l’intime de tout être.

Editions Almora, 43 avenue Gambetta, 75020 Paris, France.

www.almora.fr

                               

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s