Le Dzogchen de Longchenpa

Longchenpa, anthologie du Dzogchen. Ecrits sur la Grande Perfection, introduction, traduction du tibétain et notes de Tulku Thondup, Editions Almora.

Lonchenpa ou Longchen Rabjam (1308-1364) est l’un des grands maîtres tibétains qui s’est consacré à cette voie directe tout à fait remarquable qu’est le dzogchen ou « grande perfection ».

Couv Loncchempa

Cette somme, traduite de l’anglais est parfaitement accompagnée par les commentaires et notes de Tulku Thondup Rinpoché, érudit et pratiquant de premier plan.

L’ouvrage est divisé en trois parties. La première partie analyse le contexte du dzog chen par de nombreuses définitions et distinctions, entre soutra et tantra, entre tantras externes et tantras internes ou encore entre les trois tantras internes. Tulku Thondup Rinpoché précise également les divisions de l’atiyoga, Semde, Longde et Men-Ngag-De avant d’expliciter la supériorité de cette dernière sur les deux autres divisions. Il observe les enseignements et pratiques du dzog-chen au regard des autres yanas et traditions. Le but du dzog-chen est la réalisation de l’essence du Bouddha. Nous sommes dans une tradition non-dualiste dont l’enseignement apparaît très scientifique, voire même « chirurgical » tant l’analyse des étapes est fine et rigoureuse et l’ajustement de la pratique précis. Peu de traditions ont porté si loin l’exigence technique sans pour autant figer celle-ci dans un formalisme qui nierait la fluidité et la liberté du Réel.

Tulku Thondup Rinpoché consacre un chapitre à la vie des grandes figures du dzogchen moins pour des raisons historiques que pour illustrer les différentes formes d’apprentissage et de réalisation.

La deuxième partie restitue brièvement la vie de Longchen Rabjam et sa place exceptionnelle dans les lignées des grands maîtres tibétains : « Parmi les maîtres du dzogpa chenpo, confie Tulku Thondup Rinpoché, depuis l’époque de Gourou Padmasambhava et Vimalamitra (IXème siècle), Kunkhyen Longchen Rabjam (Kun-mKhyen Klong-Chen Rab-‘Byams, 1308-1363) fut le plus grand expert, méditant, philosophe et écrivain. ». Le portrait de cet homme exceptionnel permet de mieux comprendre son influence considérable sur ce courant ésotérique.

La troisième partie de l’ouvrage rassemble les textes fondamentaux de Longchenpa. Cette anthologie propose trois grands ensembles, la base, la voie, le résultat. Les enseignements présentent une double caractéristique, gradualiste et subitiste. Chaque étape doit être réalisée avec précision avant de passer à l’étape suivante. Mais en chaque étape, l’intervalle, l’accès direct demeure toujours présent, les étapes sont une actualisation de ce qui est déjà là.

« Alors détendez-vous naturellement et spontanément dans l’esprit-au-présent lui-même sans efforts ni imputations. Quelles que soient les pensées qui apparaissent, contemplez à l’intérieur [de l’esprit-au-présent] en vous détendant de manière ordinaire, tel quel et dénudé sans rejets ni acceptations. Être dans l’essence qui est libération par la vision ; dans la nature qui est libération par la réalisation et la caractéristique qui est l’auto-libération est l’état naturel de l’esprit. Quoiqu’il apparaisse [dans l’esprit], traitez-le sans y prêter grande attention, l’esprit reste alors dans l’état naturel de la conscience intrinsèque et la réalisation par elle-même surgit naturellement. A cet instant, sans l’influence d’aucun attachement, que ce soit de rejet ou d’acceptation, restez dans la conscience intrinsèque immuable, la sagesse primordiale instantanément libérée, [l’union de] la félicité, la clarté et l’absence de concepts. »

La force de cet enseignement réside dans la capacité de Longchenpa de préserver la finalité de l’œuvre en chaque reflet de celle-ci qu’il soit exposé scientifiquement ou poétiquement ou les deux à la fois.

Tulku Thondup a accompli un travail considérable pour rendre ces textes disponibles y compris à un lecteur non averti. Tout lecteur familier des approches non-dualistes trouvera matière ici à enrichir sa propre pratique même s’il ne s’inscrit pas dans la voie du dzogchen.

Editions Almora, 43 avenue Gambetta, 75020 Paris, France.

www.almora.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s